Quand je teste l’atelier de cuisine Private Kitchen / Les Pipelettes en mode cuistos

IMG_20160709_165053Pour faire plaisir à l’une des Pipelettes & Confettis (le collectif est à découvrir ici !) qui fêtait son anniversaire, il fallait quelque chose de spécial : on n’a malheureusement pas trente ans tous les jours. Les ateliers de cuisine ont fleuri suite à l’effet Top Chef. A Choisy-au-Bac, les apprentis cordons bleus ont rendez-vous chez Alix de Lauzanne, qui a lancé son entreprise, Private Kitchen, en 2009. Cette grande gourmande accueille des petits groupes au sein de sa propre cuisine, elle travaille avec eux des recettes et leur distille ses trucs et astuces. Le rendez-vous est prit un samedi à 14h. Nous sommes huit amies, toutes venues découvrir les talents d’Alix. Je ne cuisine jamais, ou presque, ce qui ne manque pas de faire rire mon entourage…Je compte sur Alix pour déclencher l’envie de me mettre aux fourneaux.

Lire la suite

Quand je deviens supportrice des Bleus / Une soirée à compter les buts

ziquo« Ça ne te dit pas de couvrir le match France-Islande ? », m’a lancé un collègue du journal. Moi ? L’ambiance bières-Bleus, ça me tentait moyen. Dimanche soir, pour l’affrontement entre l’équipe de France et celle d’Islande, la Ville proposait aux supporters de se retrouver au Ziquodrome pour regarder le match sur écran géant. Tous mes copains férus de foot le disaient : il faut se méfier des vikings Islandais…

Lire la suite

Quand je me balade dans les airs / Mon premier cours de pilotage d’ULM

IMG_2669

« C’est comme la voiture, vous verrez : au début ça semble très compliqué et quand on finit par maitriser, on se dit que c’était finalement simple comme bonjour » m’explique au téléphone Patrick Cosnard, fondateur de l’école de pilotage d’ULM, Picardie R. Je suis dubitative. A 1000 mètres d’altitude, au commande d’un petit avion, et la tête en bas (qui sait ce qui peut arriver dans les airs…) je risque de moins faire la fière. Mais le challenge m’emballe. J’ai survécu à un saut en parachute, j’ai l’impression que je peux survivre à tout maintenant.

Lire la suite

J’ai testé pour vous… le Chien tête en bas / Séance yoga à domicile avec Nicole Divoux

IMG_20160202_151815

« Tu fais du sport ?

– Oui, du yoga ».

Moue dubitative de mon interlocuteur, tout en muscles.

« Tu veux dire le truc où tu dois ouvrir tes chakras ? C’est du sport ça ? »

Pendant dix minutes, j’ai tenté de lui expliquer tous les bienfaits de cette discipline, mi sport, mi véritable philosophie de vie, née en Inde plusieurs siècle avant J.C. En face de moi, mon interlocuteur, accro au rugby, n’a rien voulu entendre. Il semblait préférer les plaquages virils aux charmes des asanas (« positions » en sanskrit) du yoga. Pourtant, leurs bénéfices sont nombreux : bien être, souplesse, fortification des muscles… Le yoga agirait également sur les phobies. Et peut-être même sur l’ouverture d’esprit, avec un peu de chance. Mais pour le savoir, il aurait fallu que Monsieur Muscles s’y mette.

Lire la suite

Joy, un conte résolument féministe / Une soirée au ciné

 

photo

Qu’est ce qu’on va voir au cinéma cette semaine ? Vu que j’ai oublié de quoi parle Star Wars (si si, c’est possible), je n’avais pas spécialement envie d’assister à deux heures de science-fiction à laquelle je n’allais rien comprendre, et encore moins les fameux clin d’œil dont le Réveil de la Force est apparemment truffé (je connais au moins le nom du film, c’est déjà pas mal). Alors exit Princesse Leïa et welcome Joy ! Lire la suite

Quand je prends des douches de bière / Une soirée au gala de l’UTC

IMG_20151122_014131

Merci le chéri assistant photo – Non, ceci n’est pas mon bras 🙂

Il m’arrive parfois de retrouver avec grand plaisir mon esprit d’étudiante qui se fiche pas mal de la gueule de bois du lendemain. En cela, je peux dire merci à mes amis de l’Université de Technologie de Compiègne, qui m’ont invité, ce weekend, à la remise de diplômes des Master et à la soirée de gala qui suivait. Entre petits fours et douche de bière, récit de ma folle journée. 

Lire la suite

Quand je pars en Colombie sans bouger de Compiègne / Rencontre avec la créatrice Luz

luz

Je continue mon petit tour des créatrices bien inspirées de Compiègne. Je prends mon temps, je flâne un peu … Mais depuis que j’ai un serre-tête trop cool, qui me permet d’assumer pleinement mon côté fillette de 10 ans cachée dans le corps d’une toute nouvelle trentenaire, j’ai très envie d’écrire sur Luz. Cette maman bien occupée fabrique toutes sortes de merveilles, directement sorties de son imaginaire. Rencontre avec une femme inspirée et inspirante. 

Lire la suite

Quand Pause Tartines devient Madame Calepin

calepin

Pause Tartines change.

L’idée, assurément jolie, n’est pas de moi mais d’Estampapier, qui m’a surnommé Madame Calepin, un soir où, justement, je l’avais oublié ce fameux calepin. Et pourtant, impossible de sortir sans lui habituellement. Je note ce que je vois dans le train, le comportement des gens, les couleurs des arbres, les histoires qu’on me raconte. Les détails inutiles.

Ça fait rire les copines. Mais ce petit surnom en fait, c’est tout moi. Alors j’ai décidé de changer le nom de mon blog, qui est tout de même une partie de ce que je suis, de mes aventures et de mon gout prononcé pour la vie des autres. Et puis je ne vous parlerai jamais de tartines, même si j’en mange des tas. Par contre des calepins, qu’est ce que j’en use !

Alors voilà, Pause tartines devient Madame Calepin, parce que cela correspond bien aux mille projets que nous avons en tête, avec les autres blogueuses Compiègnoises. Il va falloir nous suivre d’ailleurs, ça risque d’être intéressant  !

 

**Certains éléments du blog sont en cours de modification**

 

Quand Emmaüs est mon meilleur ami / Les bonnes adresses pour chiner dans l’Oise

accumulation sièges

Je dois vous en parler depuis mille ans au moins : mes bonnes adresses pour chiner ! Non, pas pour découvrir la culture chinoise, mais bien pour s’amouracher définitivement du rétro, du vintage, des vieilleries, des fripes, des trucs déglingués qui ne serviront plus mais qui seront top moumoute en guise de déco. C’est un poil bobo, un poil hipster même (et en cela, c’est terrible) : faire le tour des Emmaüs, des recycleries et autres friperies, lieux parfaitement dénigrés il y a encore quelques années est pourtant aujourd’hui, hyper tendance. Suivez moi, je vous emmène découvrir les Emmaüs de l’Oise, pour commencer !

Lire la suite

Quand ma chambre papillonne / Rencontre avec Estampapier, la reine de l’origami

estampapier2

Astrid d’Estampapier donne vie aux papillons de papier.

J’ai rencontré Astrid en mai dernier, au détour d’une exposition d’artistes douées de leurs dix doigts, à Compiègne. Une artiste des plus originales, passionnée par les origami japonais, qui ornent aujourd’hui les murs de nombreuses demeures compiègnoises. C’est autour d’un thé venu tout droit du Pays du Soleil-Levant, nichées toutes deux au sein de son atelier coloré, qu’elle m’a raconté comment Estampapier est né… 

Lire la suite