« De plus belle », sois douce avec toi

De-Plus-Belle-120x160

Heureusement, je n’ai pas commencé cet article en rentrant du cinéma, hier soir, à 23h, à chaud, encore toute chamboulée par ce que je venais de voir. J’ai attendu que l’émotion redescende, et j’ai bien fait. Oui, parce que De plus belle, le dernier film d’Anne-Gaëlle Daval, peut déclencher ce genre de trucs : des rires, des larmes, un petit hoquet d’émotion et puis des rires à nouveau. Allez-y avec une bonne amie, parce que « De plus belle », c’est surtout un film de femmes, de la plus belle façon qu’il soit.

Lire la suite

Publicités

Quand je deviens supportrice des Bleus / Une soirée à compter les buts

ziquo« Ça ne te dit pas de couvrir le match France-Islande ? », m’a lancé un collègue du journal. Moi ? L’ambiance bières-Bleus, ça me tentait moyen. Dimanche soir, pour l’affrontement entre l’équipe de France et celle d’Islande, la Ville proposait aux supporters de se retrouver au Ziquodrome pour regarder le match sur écran géant. Tous mes copains férus de foot le disaient : il faut se méfier des vikings Islandais…

Lire la suite

Joy, un conte résolument féministe / Une soirée au ciné

 

photo

Qu’est ce qu’on va voir au cinéma cette semaine ? Vu que j’ai oublié de quoi parle Star Wars (si si, c’est possible), je n’avais pas spécialement envie d’assister à deux heures de science-fiction à laquelle je n’allais rien comprendre, et encore moins les fameux clin d’œil dont le Réveil de la Force est apparemment truffé (je connais au moins le nom du film, c’est déjà pas mal). Alors exit Princesse Leïa et welcome Joy ! Lire la suite

Quand je traîne du côté de Toulouse / Mes petites adresses

IMG_20151207_183554

La Collégiale Saint-Salvi et son cloître

Vous connaissez Toulouse, la fameuse ville rose, ou encore Albi et sa cathédrale impressionnante, situées à seulement 1h10 de vol au départ de Paris ? Pour ma part, je n’y avais jamais mis les pieds. Et c’était un tort ! Car non seulement j’en ai pris plein la vue, mais j’ai aussi assez mangé pour les 15 jours qui suivent. Retour en images sur deux jours sous le soleil du Tarn. 

Lire la suite

Quand je bouquine durant l’été / Des morues et des rocks stars déchues

11836865_10206216312540203_6703795543814523856_n

Il y a des choses plus funky que de revenir de vacances et de retourner travailler, troquer la piscine et les transats contre son clavier et sa souris, son chéri contre son chat miauleur qui ne sait pas qu’il est 4 heures du matin, le kir châtaigne contre le thé vert. Vraiment, il y a des choses plus cool, mais bien  plus graves aussi. Alors haut les cœurs et bon retour au boulot pour ceux qui sont concernés !  J’espère que vos vacances ont été remplies de sourires tendres, de gens chouettes et de livres, comme les miennes. 

Lire la suite

Quand Amy Winehouse se dévoile / Instant émotion avec le documentaire « Amy »

La-famille-d-Amy-Winehouse-en-colere-contre-un-documentaire

Je m’attendais à en apprendre beaucoup sur Amy Winehouse en allant voir au cinéma le documentaire qui relate sa carrière de chanteuse à la voix de velours. Mais je n’avais pas prévu cette avalanche d’émotions. Pendant 10 minutes, après la séance, je n’ai pas pu parler, complétement abasourdie par la vie qui venait de défiler devant mes yeux. Le documentaire, sobrement intitulé Amy, dévoile le parcours d’une artiste ultra douée, ultra sensible, et pas franchement aidée par la vie. A ne pas manquer, mais prévoyez les mouchoirs…

Lire la suite

Quand je redécouvre les Beach Boys / Le son des souvenirs avec Love & Mercy

love-and-mercy-banner

Pour  la plupart des gens, les Beach Boys, ce sont des chansons colorées, qui sentent bon le sable chaud, les feux de camp sur la plage et les années 60, quand quatre blondinets pas du tout férus de surf, enregistraient Good Vibrations avant de filer dans la piscine de leur leader, Brian Wilson, pour tester quelques drogues psychédéliques. 

Avec la sortie du biopic Love and Mercy, relatant la vie compliqué de Brian Wilson, j’ai découvert que les Beach Boys, c’était surtout un grand groupe, construit autour d’un musicien de génie.

Lire la suite

Quand je pars au bord d’un lac idyllique pour boire des Apérol Spritz / Retour sur quatre jours en Italie

11008597_10205910491134859_5352473910411831014_n

En attendant le bateau, à Tavernola.

Il suffit parfois de quelques jours ailleurs, de l’eau limpide d’un lac, d’un  risotto à tomber par terre et de fous rires entre amies sur fond de Prosecco pour se dire que oui, la vie réserve de beaux moments.  Et une piscine, un grand soleil et des paysages à couper le souffle ne gâchent rien ! 

Embarquez avec moi, je vous emmène dans une petite contrée assez méconnue de l’Italie : Bergame et le lac d’Iseo. Lire la suite

Quand je me trémousse sur le dance floor de l’Imaginarium / Retour en images sur un weekend compiègnois

IMG_20150525_180643

Le weekend fut quasiment entièrement compiègnois. Il faut dire que la ville impériale (s’il vous plait) proposait deux événements à ne pas manquer : la Vente des Artistes compiègnoises (dont je vous parlais ici) et l’Imaginarium Festival, organisé par les étudiants bénévoles (et ultra motivés !) de l’Université de Technologie de Compiègne (UTC). 

Au programme, créations en tous genres chez Euroformat et des heures de danse sous un chapiteau. Retour en images.

Lire la suite

Quand Isaac Delusion fait son Olympia / Soirée parisienne

isaac delusion

Passer une vingtaine de minutes à l’arrière d’un scooter, se délecter de la vision des monuments de Paris la nuit, manger un burger dé-li-cieux et aller voir un concert en pleine semaine avec son amoureux, font partie des plaisirs de ma petite vie. Surtout quand on est mardi soir et surtout quand je vois mon amoureux un à deux jours par semaine (seulement).

Là où la soirée est encore plus chouette, c’est lorsque le groupe à l’affiche de l’Olympia, ce soir là, est Isaac Delusion.

Lire la suite