Quand je deviens supportrice des Bleus / Une soirée à compter les buts

ziquo« Ça ne te dit pas de couvrir le match France-Islande ? », m’a lancé un collègue du journal. Moi ? L’ambiance bières-Bleus, ça me tentait moyen. Dimanche soir, pour l’affrontement entre l’équipe de France et celle d’Islande, la Ville proposait aux supporters de se retrouver au Ziquodrome pour regarder le match sur écran géant. Tous mes copains férus de foot le disaient : il faut se méfier des vikings Islandais…

Ce soir là, dès 20h, l’excitation me gagne, bizarrement. Je décide de jouer le jeu à fond : j’embarque deux amis dans l’aventure et nous nous peinturlurons le visage comme il se doit. Mes joues bleu-blanc-rouge vont aider le beau Giroud à marquer, c’est sûr. Au Ziquodrome, il n’y a pas foule, à croire que les Compiègnois ont préféré rester au chaud, plutôt qu’affronter la pluie qui ne se décide pas à quitter la Picardie. On ne vend que des sandwichs et des sodas derrière le comptoir. Si la France marque, on ne pourra pas lancer nos bières en l’air. Dommage. Niveau confort, on repassera : nous sommes tous assis par terre, les 90 minutes risquent d’être un peu longues pour nos fessiers. On se lève pour la Marseillaise et l’ambiance monte dans la salle. Le match débute. Barbus, blonds et tatoués, les Islandais ont la gnac. « On ne les attendait vraiment pas à ce niveau de la compétition », m’explique mon voisin. Dès la septième minute, Payet manque de marquer. Les Bleus aussi sont visiblement motivés.

giroud-2_5627697

Oui Olivier, tu as de belles oreilles. 

Alors que je m’étends doucement sur le sol, un sandwich sur les genoux, je rate un quelque chose puisque soudainement mes voisins se mettent à hurler. But d’Olivier Giroud sous le regard éberlué du gardien Islandais. « Alors là, il ne faut pas s’en prendre un dans les prochaines minutes », lâche Mathieu, un ami, très concentré. Question tactique, il m’explique « qu’habituellement, Pogba ne joue pas aussi bas, et cela se ressent ». A peine a-t-il lâché sa phrase que le joueur en question marque un but, histoire de le contredire. L’entraineur des Bleus, Deschamps, reste stoïque. « Il n’arrive pas à croire que les Bleus ont marqué avant la 90ème minute », rigole Dragos, à ma gauche. A la 42ème minute, alors que je cherche une position confortable, but à nouveau ! « Mais c’est pas possible, le gardien islandais a les mains troués ! », s’exclame à nouveau mon voisin de gauche. Dans la foulée, Griezmann marque à son tour. 4-0 ! Euphorie-concert de klaxons. Sans même m’en rendre compte, moi aussi je me mets à crier de joie. Je ne me suis pas peint le visage pour rien.

islandais

Côté Islandais, on ne plaisante pas avec le maquillage.

Après la mi-temps, les Islandais reprennent du poil de la bête et marquent un but à leur tour. J’espérais bien que les jeunes vikings puissent repartir avec un peu de dignité. Puis les Bleus marquent à nouveau. « C’est dingue, on ne va pas quand même pas marquer 6 buts ! », s’exclame un enfant, drapé d’un tissus bleu-blanc-rouge. Les Islandais, au stade, ne perdent pas la foi et entonnent des « Ouh-ah », une  sorte de chant guerrier impressionnant. Les vikings marquent un second but sous le regard des Bleus, vexés. « Dédé va gueuler c’est sûr ! », lâche un père de famille, les lèvres pincés. L’arbitre siffle la fin du match sur le score de 5 à 2. Jeudi, les Bleus affronteront l’Allemagne. « Et là, ça ne va pas être de la tarte ! », assure les supporters. J’ai hâte de voir ça.

Δ Article paru dans le Courrier Picard, édition Oise, le mardi 5 juillet 2016

Publicités

Une réflexion sur “Quand je deviens supportrice des Bleus / Une soirée à compter les buts

  1. les2filles1match dit :

    Juste excellent ce reportage !! On a ri du début à la fin. Et oui, on fait parties de ces nanas qui aiment le foot 😉 ! Et puis, c’est fun de suivre l’equipe de France dans les grosses compétitions. Même si on aime pas le foot, on se prend au jeu. Un peu comme toi, Madame Calepin !
    Bisous bisous et… Allez les bleus ! Agathe & Camille/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s