Adieu lunettes – Partie 1

autumn moments

Se séparer de ses binocles, c’est une grande décision, surtout quand elle font partie de votre vie depuis deux décennies. Mes amis n’imaginaient pas mon visage sans, mais moi je parvenais très bien à imaginer l’absence de taches de gras de nez sur les verres, causées par les bisous du chéri, la buée en hiver, les glissades des montures en été… 

Il me fallait simplement le courage et un peu d’économies, car cette affaire n’est pas gratuite. Pour sauter le pas de la chirurgie réfractive (ou opération de la myopie), j’ai pris rendez-vous à l’hôpital militaire Percy, à Clamart. Un hôpital militaire opère également les civils? Et bien oui, et je ne le savais pas. Sur place, entre les gendarmes et les officiers de l’armée, on se sent plutôt bien entouré(e), cela va sans dire.

Lire la suite

Publicités

Déco bobo : mon anniversaire avec les kits party de Noubtek déco

noubtek

Je me fais rare ici. Ma vie est devenue -encore plus – intense. En cause, une vieille dame – notre maison – née en 1920, faites de briques et de parquets anciens. Une beauté compiègnoise qu’on adore décorer et voir revivre au grès des visites de nos amis, de la famille et de nos dimanches jardinage (oui, je suis un peu devenue cette fille qui rempote des succulentes le dimanche après-midi et c’est cool).

Lire la suite

Guillaume Canet était au Majestic (et ouiiii il est cool !)

guillaume-canet

Oui on a rencontré Guillaume Canet ! (je dis « on » car j’étais en bonne compagnie lors de cette interview) et oui j’adore définitivement mon boulot qui me permet, chaque jour, d’avoir son lot de surprises 😉 Voici l’article paru au sein des pages du Courrier Picard, le lundi 13 février.

Lire la suite

Une initiation au braille avec Trans-doc

grade-2-braille-example

Ne plus voir les jolies couleurs du matin, la brume au-dessus de l’Oise, le soleil doré qui se lève tranquillement, le vert des arbres feuillus. Cela nous semble impossible voire intolérable. Pourtant, en France, on compte plus de 932 000 personnes malvoyantes et 207 000 aveugles, selon la Fédération des aveugles et amblyopes.

Pour autant, le malvoyant doit rester libre et apte à lire et à s’informer. C’est en tout cas le message que souhaite faire passer l’association Trans-doc, dont les locaux sont situés à Margny-lès-Compiègne. Hubert Ossart, lui-même malvoyant, en est le fondateur et le président. Son but : transcrire des documents en braille ou en audio, pour les personnes handicapées sensorielles.

Lire la suite

Quand ma génération est accro à Tinder

tinder-is-the-night-vf

Trouver un mec ou une nana semble la chose la plus simple au monde sur Tinder. On télécharge l’appli, on fait défiler les profils et avec un peu de chance, cela finit par « matcher ». Presque aussi facile que de s’acheter une nouvelle robe. Mais dans la réalité, les choses sont souvent bien plus complexes. Et heureusement.  

Mais alors que nos parents et grands-parents se rencontraient dans la « vraie vie », Tinder semble le moyen plébiscité aujourd’hui, par nombre de 18-35 ans pour rencontrer quelqu’un. Juste pour un soir (souvent) ou pour un mois, voire plus avec un peu de chance, l’application a vu sa côte grimper en seulement 4 ans. Rencontre avec Manon, Zoé et Thomas, dont j’ai recueilli les témoignages.

Lire la suite

Quand je découvre la rigologie au Théâtre à Moustaches

rigologie

BIM ! Je viens de me prendre un ballon sur la tête. En face de moi, Blandine, hilare, sautille dans ses chaussettes blanches sur la scène du Théâtre à Moustaches. C’est elle qui vient de m’envoyer cette balle, en scandant mon prénom. Drôle de jeu ? Assurément, puisque je participe au premier atelier de rigologie.

Retour sur une matinée de grosse marrade. Oui carrément. 

Lire la suite

Quand j’aime (ou j’adore) courir / Mes 6 conseils pour débuter le running

running2

Ma mère me dit souvent qu’elle a découvert les bienfaits du sport à 17 ans. J’ai toujours trouvé ça tôt. A 17 ans, je mangeais des burgers avec les potes et je testais les nouveaux bars à la mode. Autant dire que j’étais loin, très loin du running…

Lire la suite

Quand je participe à un atelier de cuisine vegan / Avec les Ateliers de Chrystel

Menue recettes vegan

« Tu penses qu’on va manger de l’herbe ou ce genre de trucs ? ». Regard apeuré dans l’assistance. Lorsque j’ai évoqué l’idée de tester un atelier de cuisine vegan avec Chrystel Raffin, des « Ateliers de Chrystel », j’ai bien senti que mes amies étaient dubitatives. Mais heureusement, très curieuses aussi…

Lire la suite

Quand je retourne aux Dianes / La première (réussie) du Théâtre à Moustaches

dscn3373

Les Dianes, l’ancien cinéma du centre ville de Compiègne, cela nous parle à tous, ou presque. Devenu Espace Saint-Jacques, l’ancien QG des cinéphiles a accueilli la première du Théâtre à moustaches ce vendredi soir. L’occasion pour moi de retrouver la seule salle de cinéma qui n’ait pas été démolie. Attention, émotions. 🙂

Lire la suite

Quand je chine mes lectures / Romans & personnages décadents

livres

Je chine beaucoup et je lis tout autant : dans le train, mais aussi dans mon lit, roulée en boule. Même si j’ai acheté une liseuse il y a quelques mois, je continue d’apprécier de tenir entre les mains un vrai livre, surtout quand il a connu d’autres foyers avant le mien. Je passe du temps dans les Emmaüs et les recycleries de l’Oise qui sont, selon moi, les adresses idéales pour acheter ses bouquins pour quelques euros. Une occasion de découvrir des titres sortis il y a plusieurs années, voire plusieurs décennies. Retour sur deux pépites lues récemment.

Lire la suite