Adieu lunettes – Partie 1

autumn moments

Se séparer de ses binocles, c’est une grande décision, surtout quand elle font partie de votre vie depuis deux décennies. Mes amis n’imaginaient pas mon visage sans, mais moi je parvenais très bien à imaginer l’absence de taches de gras de nez sur les verres, causées par les bisous du chéri, la buée en hiver, les glissades des montures en été… 

Il me fallait simplement le courage et un peu d’économies, car cette affaire n’est pas gratuite. Pour sauter le pas de la chirurgie réfractive (ou opération de la myopie), j’ai pris rendez-vous à l’hôpital militaire Percy, à Clamart. Un hôpital militaire opère également les civils? Et bien oui, et je ne le savais pas. Sur place, entre les gendarmes et les officiers de l’armée, on se sent plutôt bien entouré(e), cela va sans dire.

Lire la suite

J’ai testé la dictée du Rotary 2.0 : l’orthographe, Charles Martel & moi

doisneauA l’école, aussi bizarre que cela puisse paraître, j’aimais bien les dictées. Le lent babillage de la maîtresse qui insistait sur les liaisons, les corrections en rouge, la réflexion autour de l’accord des verbes… Mais pour certains, c’était une torture. Une torture que le Rotary 2.0 a décidé d’infliger, samedi dernier, a une centaine de participants, tous volontaires : pour la deuxième fois, la toute nouvelle association compiégnoise organisait sa « Dictée ».

Lire la suite

« De plus belle », sois douce avec toi

De-Plus-Belle-120x160

Heureusement, je n’ai pas commencé cet article en rentrant du cinéma, hier soir, à 23h, à chaud, encore toute chamboulée par ce que je venais de voir. J’ai attendu que l’émotion redescende, et j’ai bien fait. Oui, parce que De plus belle, le dernier film d’Anne-Gaëlle Daval, peut déclencher ce genre de trucs : des rires, des larmes, un petit hoquet d’émotion et puis des rires à nouveau. Allez-y avec une bonne amie, parce que « De plus belle », c’est surtout un film de femmes, de la plus belle façon qu’il soit.

Lire la suite

Sois une femme et bats-toi / J’ai testé le self-defense

img_3612

Parce que j’ai envie d’être de ceux et celles qui trouvent la force de résister quand on les attaque physiquement (et en 2017, on sait bien que c’est courant et que cela peut arriver à n’importe qui), j’ai voulu tester les cours de self-defense (taijitsu et krav-maga). Merci au club Arts martiaux compiègnois qui m’a reçu chaleureusement. Non je n’ai pas trop souffert, à part un ou deux tâcles dans les tibias… Mais on s’en remet 🙂 Jugez plutôt. 

Lire la suite

Quand je rencontre Bidule & Cocotte / Etre végétarien(ne) aujourd’hui -et demain

 

 

bidule-et-cocotte2

Photo Noëmie Guizard Photographie

C’était une de ces journées parfaites : l’air était tiède, les gens sentaient bons, les rues étaient fleuries et la voix de Marilyn Monroe perçait à travers les fenêtres entrouvertes du tribunal de commerce, rue Henri de Seroux, à deux pas du Palais Impérial (si si c’est vrai). Armée d’un kilo de gros abricots juteux, je me dirigeais vers un pique-nique atypique, organisé par plusieurs associations écologiques en réaction contre la Fête de la Chasse & de la nature qui s’est tenue ce weekend. 

A cette occasion, j’ai fait la connaissance de Bidule & Cocotte. Ou plutôt d’Ingrid & de Muriel. Une mère, une fille. Deux végétariennes & Compiègnoises qui rédigent à quatre mains l’éco-blog passionnant Bidule & Cocotte. Ingrid, la fille, sort ce mois-ci un livre de recettes aux éditions Solar… Alors forcément, alors que j’ai fais le choix de cesser de manger de la viande il y a plusieurs mois (il va falloir que je vous en parle en détails) , il fallait que je les rencontre et que je leur pose quelques questions pour vous. 

Lire la suite

Quand je teste l’atelier de cuisine Private Kitchen / Les Pipelettes en mode cuistos

IMG_20160709_165053Pour faire plaisir à l’une des Pipelettes & Confettis (le collectif est à découvrir ici !) qui fêtait son anniversaire, il fallait quelque chose de spécial : on n’a malheureusement pas trente ans tous les jours. Les ateliers de cuisine ont fleuri suite à l’effet Top Chef. A Choisy-au-Bac, les apprentis cordons bleus ont rendez-vous chez Alix de Lauzanne, qui a lancé son entreprise, Private Kitchen, en 2009. Cette grande gourmande accueille des petits groupes au sein de sa propre cuisine, elle travaille avec eux des recettes et leur distille ses trucs et astuces. Le rendez-vous est prit un samedi à 14h. Nous sommes huit amies, toutes venues découvrir les talents d’Alix. Je ne cuisine jamais, ou presque, ce qui ne manque pas de faire rire mon entourage…Je compte sur Alix pour déclencher l’envie de me mettre aux fourneaux.

Lire la suite

Quand je rencontre la chorale de gospel de Moïse Melende / Whoopy sors de ce corps

giphy

Mon seul lien avec le gospel résidait dans ma passion, quand j’étais gamine, pour le film Sister Act. Whoopy Goldberg, en fausse bonne sœur déjantée, prend la tête de la chorale de l’église et transforme les cantiques classiques en flamboyants gospels (rappelez vous, çaaaaa ou encore celle-ci ❤ ). Il m’arrivait de chanter ces morceaux (mal, bien entendu), ma brosse à cheveux en guise de micro. Et puis j’ai grandi et j’ai arrêté de faire ces trucs bizarres (ou pas – vous n’en saurez rien). C’était sans compter sur Ol’Moses Gospel Choir, la chorale créée par le choriste Moïse Melende, à Choisy-au-Bac, en 2008. Après une pause de deux ans, l’ensemble s’est reformé il y a quelques semaines. Un jeudi soir, je me glisse au sein d’une répétition.

Lire la suite

Quand je me mets au running / ou comment dire adieu aux souvenirs du cross avec Smilesrun

IMG_20160512_124628

Les nanas qui courent, très peu pour moi. Observer le même paysage défiler et suer comme un cochon qui traîne la patte, je n’en voyais pas l’intérêt. Et puis j’avais ce souvenir si présent, celui d’une gamine de 12 ans, déjà grande comme une asperge et surtout têtue comme une mule, qui refusait de prendre le départ du cross du collège. Non, non et non. Le running, ça fait mal aux pieds, et c’est chiant comme la pluie.

Sauf que, j’ai découvert une nouvelle appli plutôt chouette : Smilesrun.

Lire la suite

Quand je me balade dans les airs / Mon premier cours de pilotage d’ULM

IMG_2669

« C’est comme la voiture, vous verrez : au début ça semble très compliqué et quand on finit par maitriser, on se dit que c’était finalement simple comme bonjour » m’explique au téléphone Patrick Cosnard, fondateur de l’école de pilotage d’ULM, Picardie R. Je suis dubitative. A 1000 mètres d’altitude, au commande d’un petit avion, et la tête en bas (qui sait ce qui peut arriver dans les airs…) je risque de moins faire la fière. Mais le challenge m’emballe. J’ai survécu à un saut en parachute, j’ai l’impression que je peux survivre à tout maintenant.

Lire la suite

Quand j’enfile des gants de boxe / Une soirée avec le ROC de Compiègne

IMG_20160404_150210

J’ai envie d’enfiler des gants de boxe et de monter sur un ring depuis mes dix ans. Et cela n’a rien à voir, bien entendu, avec le fait de connaître les répliques de Rocky IV par cœur (personne n’est parfait). La boxe, ce n’est pas pour les filles ? Allez dire ça à Myriam Lamare ou Anne-Sophie Mathis, toutes deux championnes du monde de boxe anglaise. Depuis les années 1990, cet univers s’ouvre aux femmes. A Compiègne, le Ring Olympique Compiègnois, ou ROC, est devenu mixte depuis son changement de présidence, en 2014. Alors, avec ma copine Galou, nous sommes parties à la rencontre de ces boxeurs cachés au sous sol du gymnase Ferdinand Bac… Une sacrée expérience !

Lire la suite