Quand je pars dix jours en Suède / 1 : Göteborg, les transports et les super pingouins

19-locationscout

Hej vänner ! Je commence une série d’article consacré à mon séjour en Suède, cet été. J’ai passé une semaine à Göteborg et deux jours entiers à Stockholm. Au menu, les jolies villes à découvrir, les moyens de transports, les lieux culturels à ne pas manquer, mes bonnes adresses fooding & shopping, les bons plans pour dormir à Stockholm sans se ruiner, etc. Vous aussi vous avez craqué pour cette partie de la Scandinavie ? Alors embarquez avec moi 🙂

On commence par la jolie ville de Göteborg.

La Suède, c’est le pays d’Ikéa et des barres chocolatées Daim (prononcez Déyme), mais pas seulement. C’est aussi le règne de Dame Nature : le pays regorge d’îles et de lacs où il est agréable de se baigner l’été, et sur lesquels les Suédois patinent l’hiver.

Göteborg, deuxième ville du pays après la dynamique  capitale Stockholm, n’y échappe pas non plus : la baignade et les barbecues font partie des hobbies des locaux, en plein cœur du centre-ville grâce aux différents parcs, dont je vous parlerai plus loin.

Comment se rendre à Gôteborg ? Le point sur les transports

Δ Il y a encore peu de temps, notre ami Ryanair proposait des vols Beauvais-Göteborg. Que nenni aujourd’hui, il vous faudra donc aller jusqu’à Stockholm puis prendre le train si vous choisissez cette compagnie aérienne. Sinon, vous pouvez toujours emprunter un avion Air France. Un aller retour avec Ryanair m’a coûté 125€. Nous avons réserve les billets assez tôt, en avril ou mai, pour partir en juillet.

Δ Une fois à Stockholm, si vous souhaitez rejoindre Göteborg, faites confiance aux trains suèdois. Là-bas, pas de monopole d’une seule compagnie : vous aurez le choix entre plusieurs prestataires ferroviaires. Nous avons choisi MTR Express, dont les prix sont corrects. Le confort est là : enfin de la place pour étendre ses jambes, des prises partout pour brancher votre smartphone, des toilettes cleans, des trains à l’heure… Le rêve. Le trajet entre les deux villes dure 3 heures (tout de même), alors pensez à emporter un bon bouquin ou bien votre ordinateur pour regarder un film. Sinon l’option dodo est possible aussi, surtout quand on prend le train à 6h05 du matin… Pour réserver, tout se passe par internet. Durant les deux trajets, nous n’avons vu aucun contrôleur comme en France, mais il faut avoir sur soi le SMS de validation comportant un code.

Δ A Göteborg, pour vos transports, l’idéal reste le tramway qui relie un grand nombre de lieux. Vous pourrez également aller sur les bords de mer avec un seul ticket, valable 90 minutes. Les ferrys vous permettront de rejoindre les petites îles situés près de Göteborg. Le tarif est de 26 SEK l’aller simple, les transports sont gratuits pour les enfants de moins de 7 ans. Vous pouvez acheter vos billets dans les bureaux de tabac ou dans les supermarchés où est accroché un petit drapeau bleu avec le logo de la compagnie Västtrafik. Vous pouvez aussi acheter les billets aux machines automatiques à l’intérieur des trams.

Le vélo est également un moyen de transport que les Suédois adorent. Il doit être possible d’en louer.

Et que faire à Göteborg ?

haga

Δ On mange et on chine dans le quartier bobo-branchouille Haga. Coup de cœur pour ce petit quartier truffé de restau et de café. La pause Fika est reine en Suède. Entendez par là une pause café ou thé, accompagné (ou non) d’une pâtisserie. Gros gros coup de cœur pour la nourriture suèdoise dont je vous parlerai dans un autre article. A Haga, on se balade, on mange et on fait du shopping (les adresses à découvrir dans un autre article également).

Δ On découvre les musées ! Mention spéciale au Röhsska museet, si, comme moi, vous aimez le mobilier design, la mode et la déco. Pas immense mais super intéressant, ce musée retrace un siècle de l’histoire du mobilier. Les fauteuils Heams côtoient les téléphones en bakélite ou encore les fauteuils moumoute très 70’s. A voir. Pour ma part, je n’ai visité que celui-ci mais vous pouvez également découvrir le Göteborgs Konstmuseum, situé place Götaplatsen, qui peut se targuer d’avoir la plus belle collection au monde d’art national-romantique scandinave de la fin du 19e siècle.

Δ On retrouve ses dix ans au parc d’attractions Liseberg. Situé près du port, le parc attire les dingues de sensations fortes ! Il vous faudra débourser une dizaine d’euros pour entrer (environ 100 SEK), puis les attractions se payent au tour. Il parait qu’en hiver, le marché de Noël qui y est organisé est à tomber à la renverse. Carrément.

Δ On flâne dans les parcs et on déjeune avec les pingouins. Autre coup de cœur, le parc Slottsskogen, situé dans le quartier sud-ouest. Les parcs suédois n’ont rien à voir avec nos petits espaces de verdures : là bas, on respire réellement. Pour traverser ce parc nous avons emprunter des vélos, mais ce n’est pas forcément nécessaire. Vous y croiserez de nombreuses familles et des petits enfants tout blonds qui piaffent d’impatience : ce qu’ils veulent voir, ce sont les animaux. Slottsskogen possède une vingtaine de pingouins qui sont nourris à heure fixe tous les jours. Rendez-vous à 14h30 tapante pour un déjeuner en bonne compagnie 🙂

 

A découvrir également, le jardin botanique, qui s’étend sur 175 hectares, idéal si vous avez envie d’une pause avec des senteurs nouvelles. Le parc s’étend ensuite sur une réserve naturelle : pour se sentir seul au monde, ou presque, c’est là qu’il faut aller.

Sortir de Göteborg

Vous voulez vous aventurer un peu plus loin ? Louer une voiture est sans doute le meilleur moyen si le lieu que vous souhaitez atteindre n’est pas desservi par un tramway ou un des nombreux bateaux. Une idée de lieu canon à découvrir absolument : le port de pêche de Smögen, une sorte de petit St Trop suédois mais en beaucoup plus classe. Vous y verrez de nombreux bateaux luxueux et des boutiques adorables. Les spots pour se baigner sont nombreux (bon, même si l’eau est un poil fraîche…).

A suivre : les bons plans fooding et dodo à Göteborg et Stockholm.

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Quand je pars dix jours en Suède / 1 : Göteborg, les transports et les super pingouins

  1. laviedunelouve dit :

    Quel joli voyage … Je suis dingue de ces jolis paysages nordiques et espère pouvoir y mettre les pieds très vite ! Merci pour toutes tes infos qui me seront sans nul doute d’une grande utilité le moment venu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s