Quand on prend le soleil en plein hiver / Florida, Florida !

IMG_20160310_004347Quand nous avons rendu la Camaro décapotable jaune poussin, nous avions parcouru plus de 1000 miles, la police avait eu le temps de nous mettre une jolie prune sur le pare-brise et j’avais éclaté un pneu sur l’autoroute, entre Daytona Beach et Miami.

Mais tout ça nous avait fait rire, ou presque : nous étions en vacances, nous étions couverts de coups de soleil et nous avions chaud en plein hiver. Bref, tout allait bien. 

Retour sur ma semaine en Floride 😉

J’avais quelques a priori sur la Floride, surtout lorsque j’ai tapé Bike week + Daytona Beach sur Google Images : je n’ai pas été déçue du résultat. Strings à paillettes et grosses cylindrées s’étalaient un peu partout. Aïe mes yeux. Heureusement, la Floride en mars, ce n’est pas que ça. C’est aussi la plage, les palmiers, les gens super sympas et les décapotables. C’est aussi le Spring Break, les étudiants fêtards, les bikers gros nounours, les fast-foods et Sainte-Augustine, une petite ville pour laquelle j’ai eu un véritable coup de foudre !

Puisque mon cher&tendre est accro aux jolies motos qui roulent très vite, il avait très envie de découvrir l’incroyable circuit de Daytona Beach, l’International Sppedway. La mythique course « Daytona 200 », à laquelle nous avons assisté, s’y déroulait le 12 mars. Impensable de ne pas se prendre en photo sur la piste, avant la course… Un chouette souvenir !

IMG_20160321_202610

Pause circuit à Daytona Beach

Short, lunettes de soleil, chapeau, voilà le combo gagnant d’une semaine réussie. Il fait chaud en Floride, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle the Sunshine State. Nous en avons largemenet profité : notre hôtel sur Atlantic Avenue, l’Aku Tikki Inn, était doté d’une piscine super agréable et d’un accès privé à l’océan. J’ai profité d’une matinée particulièrement ensoleillée pour me balader toute seule le long de la plage. Certains faisaient un petit footing avant que les températures ne grimpent, d’autres prenaient des selfies pendant que enfants couraient après les oiseaux. Bref, un truc qu’on aimerait faire tous les matins.

Il est autorisé, sur la plage de Daytona Beach, de rouler en voiture à 10 m/h moyennant 10 €. Il est très étrange d’apercevoir des décapotables rouler tranquillement sur le sable fin au milieu des piétons. Qu’on se le dise : les Américains, en tout cas en Floride, ont beaucoup de mal à se passer de leur voiture ! Notre Camaro décapotable, couleur jaune poussin et louée chez Hertz, ne détonait pas dans le paysage : si, à Paris, tout le monde ce serait retourné sur elle, ici elle passait inaperçu. Littéralement.

La Floride, ce sont surtout les belles plages, les grands espaces, les alligators, les Everglades et Miami. On pourrait donc imaginer que pour visiter de beaux musées ou profiter du patrimoine culturel local, ce n’est pas la destination idéale. La faute à son Histoire beaucoup plus récente que celle de notre vieille Europe, me direz-vous.

Pourtant, il suffit de quitter les avenues larges et interminables de Daytona pour découvrir, à une petite heure de route, la très jolie ville de Sainte-Augustine. La doyenne des cités de Floride, lieu de débarquement des conquistadors au 16ème sicèle, est mon coup de cœur du séjour. Les traces des origines du pays apparaissent à travers la ville, de la forteresse Castillo de San Marcos du 17ème siècle jusqu’à la tour de guet du monument national Fort Matanzas. Ses petites rues adorables cachent des petites scènes de concert et des bars où il fait bon boire une Corona bien fraîche. A découvrir absolument !

 

Nous avons terminé notre séjour par la découverte de Miami. Bien placé dans la conversation (« Hier midi, on mangeait un bout sur Ocean Drive à Miami … »), cette ville envoie des paillettes, il faut le dire. Dans l’imaginaire collectif, Miami ce sont des plages sublimes, un soleil éblouissant, des filles qui font du roller en micro bikini et deux flics avec des coupes de cheveux made in eighties. Sauf que non. Enfin si, bien sûr, il y a le soleil, la plage, les jolies nanas (et les moins jolies), les mecs bodybuildés (et ceux qui le sont moins). Il y a aussi des voitures improbables, véritables monster trucks, qui défilent sur Ocean Drive dans un concert de vrombissements. Il y a aussi les sympathiques restaurants où nous nous sommes régalés : produits frais, recettes goûteuses, nous étions loin des fast-foods. Quelques heures avant le retour en France, je me suis ainsi régalée d’un houmous extraordinaire, tout en me jurant d’essayer d’en faire un chez moi, une fois de retour.

Après quelques mésaventures à l’aéroport (pour la faire courte, il ne faut pas plaisanter avec les policiers Américains !) et 8 heures de vol de nuit, nous avons retrouvé Paris et ses 7 degrés. Une seule envie : planifier un nouveau périple ! 🙂

Envie de vous évader en Floride ?  Lonely Planet fait le point pour vous ici 

Le site de Daytona Beach avec tous ses événements, c’est par là  et enfin l’hôtel (avec ses cocktails gratuits entre 17h30 et 18h30 – oui c’est trop cool) où nous avons séjourné est à découvrir ici !

Publicités

Une réflexion sur “Quand on prend le soleil en plein hiver / Florida, Florida !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s