Quand ma génération est accro à Tinder

tinder-is-the-night-vf

Trouver un mec ou une nana semble la chose la plus simple au monde sur Tinder. On télécharge l’appli, on fait défiler les profils et avec un peu de chance, cela finit par « matcher ». Presque aussi facile que de s’acheter une nouvelle robe. Mais dans la réalité, les choses sont souvent bien plus complexes. Et heureusement.  

Mais alors que nos parents et grands-parents se rencontraient dans la « vraie vie », Tinder semble le moyen plébiscité aujourd’hui, par nombre de 18-35 ans pour rencontrer quelqu’un. Juste pour un soir (souvent) ou pour un mois, voire plus avec un peu de chance, l’application a vu sa côte grimper en seulement 4 ans. Rencontre avec Manon, Zoé et Thomas, dont j’ai recueilli les témoignages.

Lire la suite

Quand je me mets au running / ou comment dire adieu aux souvenirs du cross avec Smilesrun

IMG_20160512_124628

Les nanas qui courent, très peu pour moi. Observer le même paysage défiler et suer comme un cochon qui traîne la patte, je n’en voyais pas l’intérêt. Et puis j’avais ce souvenir si présent, celui d’une gamine de 12 ans, déjà grande comme une asperge et surtout têtue comme une mule, qui refusait de prendre le départ du cross du collège. Non, non et non. Le running, ça fait mal aux pieds, et c’est chiant comme la pluie.

Sauf que, j’ai découvert une nouvelle appli plutôt chouette : Smilesrun.

Lire la suite